Kitesurf

Je suis sûr que vous avez déjà dû entendre parler de kitesurf!
C'est un sport tout récent (1984), inventé par des français du nom de Dominique et Bruno Legaignoux et dont le principe est de surfer sur l'eau en utilisant la traction d'un cerf-volant.

Depuis, le sport a bien éolué et est devenu un sport international avec ses compétitions à travers les plages du mondes, ses champions et championnes, ses sponsors, ses innovations technologiques et... ses starlettes regonflées en bikini presqu'invisible et que l'on voit se balader sur les plages... lesmême qui se balade sur les plages de surfboarding probablement.

Et donc, je me suis mis au kitesurf avec mon meilleur ami. Nous sommes parti dans le sud de la France, à Montpellier et avons pris un stage d'initiation de 4 jours à l'école Axel'Air (http://www.axelair.com/).

Le truc avec le kitesurf c'est que là où je pensais que la difficulté serait dans le surf, en fait le plus difficile est la maîtrise de l'aile (on dit aussi voile ou kite), le grand cerf-volant de traction faisant une surface entre 6m2 et 16m2. Et ben c'est pas facile! Y a toute une théorie sur la sécurité, les vents, le pilotage qu'il faut apprendre car une aile incontrôlable peut devenir un vrai danger mortelle!!

Heureusement, pour avoir pratiquer le pilotage de cerf-volant de sport type Delta (2m40 la plus grande), j'ai pu apprendre plus rapidement le maniement de cette grande voile, ce qui m'a permis d'aller tâter de la planche après 2 jours de cours.

Malheureusement, la météo des vents n'était pas au rendez-vous. Nous n'avons eu qu'un minimum de vent durant les 3 premiers jours dont la première journée fût prématuremment arrêtée pour cette raison.

Dans ces conditions, le pilotage de la voile est beaucoup plus fin, et donc plus dur pour nous autres débutants. Malgré tout, j'ai pu goûter à la sensation de glisse, quelques secondes, car durant mes premiers essais pour sortir de l'eau (water-start) j'ai réussi à me redresser et glisser une ou deux secondes avant de rebasculer dans l'eau en position de départ (me suis pas viandé quoi :D).

Cette chance, je suis malheureusement le seul du groupe à l'avoir eu, le vent tomba rapidement ensuite et nous ne sommes parvenu qu'à nous entrainer à du pilotage classique le reste de la journée.

Sur les 4 jours, nous ne ferons finalement que 2 jours et demi, le jour et demi restant étant transformer au choix en avoir, en report de cours, voir en remboursement. Personnellement, je m'en suis servi pour me payer une superbe combinaison complète haut de gamme qui ne me coûta que 27€ au lieu des 300€, auquel j'ajoutais un harnais de traction (sorte de gaine sous cutale relié à l'aile et qui permet de se faire tracter).

Vivant en Belgique, nous sommes forcé de nous tourner vers les côtes belges pour nos prochains cours, et la mer du Nord est un peu plus froide (euphémisme inside!) que la Méditerrannée! La combinaison choisie le fût dans cette optique.

On repris un week-end de cours dans une autre école, belge cette fois (KiteSurf School, http://www.kitesurfschool.be/) pour le week-end du 27 et 28 septembre pour un total de 4 fois 2h de cours, en espérant finir l'initiation et devenir autonome au terme de ce stage, ce qui nous permettra de nous contenter de la location de matériel à chaque sortie.

En effet, une aile coûte en moyenne entre 600€ et 2000€, voir plus pour du haut de gamme. Et idéalement il faut compter 2 voiles afin d'augmenter les conditions météos possibles pour rider (faire du kitesurf) car une grande oile aura besoin de moins de vent qu'une petite, mais le pilotage sera plus difficile mais plus lourd pour une grande voile. A cela s'ajoute l'achat d'une planche de surf... bref un budget de 3000€ pour avoir une bonne base, ce qui est quand même cher pour une utilisation ponctuelle au cours de l'année.

En tout cas, vivement qu'on y soit!! J'ai hâte de pouvoir surfer correctement et "tirer mes bords" (rider dans un sens puis dans l'autre).

PS: J'ai plein de trucs à raconter, alors je vais me remettre à écrire sur mon blog.