Eternity II

Publié le par Blackwings

Et oui! J'ai décidé, moi aussi, de tenter ma chance avec ce puzzle fou dont le premier à le résoudre touchera pas moins de 2 000 000 $US!
Evidemment, je ne vais pas m'amuser à le faire à la main, et d'ailleurs, j'ai quand même essayé pour voir. Et bien je me suis retrouvé bloqué très rapidement après même pas 80 pièces posées sur les 256!

Mais qu'est-ce qu'EternityII?  Et bien c'est un puzzle casse-tête constitué d'une grille de 16 * 16 cases et de 256 pièces divisées chacune en 4 parties. Chaque partie est un demi-motif  (ou  un bord gris) qui devra avoir comme pièce adjacente sa moitié, sachant qu'il n'y a que 22 motifs et que les pièces ne sont pas homogène dans leur configuration. On ne trouvera alors pas forcemment la pièce qui possède 2 ou 3 motifs spécifique aux bons endroits, obligeant à revenir en arrière.

Si on part du principe qu'en testant toutes les possibilités sans aucune logique, on se  retrouve avec des milliards de possibilités avec seulement 20000 grilles complètes. La probabilité d'en trouver une est alors extrêmement faible et un super ordinateur devrait mettre des années à en trouver une.

Moi, je suis développeur Java spécialisé dans les programmes de gestion, et j'ai trouvé dans Eternity II une nouvelle manière de faire du Java. Donc je me suis lancé dans l'aventure avec la ferme intention de créer un programme intelligent permettant peut-être d'aboutir à une solution. Je doute que j'y parviendrais rapidement, mais c'est un exercice très chouette car le but est de réaliser un moyen de minimiser le nombre de résultat à tester car même la technique à ses limites.

Alors oui, çà m'étonnerais que je sois le seul à y avoir pensé, mais bon, sait-on jamais, et puis quand on aime programmer, c'est un beau challenge ;)

Au fait, l'ouverture des enveloppes réponses, ordonnée par ordre de réception, se fera le 31 décembre 2008! On a le temps mais Eternity I a été trouvé en à peine 5 mois par des matheux.

Le site officiel
Un puzzle de 16 pièces pour s'entrainer

Publié dans Projets

Commenter cet article